Semestre international

Semestre international

Le département GEII vous offre l’opportunité de suivre un programme ‘Semestre International’ au semestre 4. La partie enseignement dure 8 semaines et est composée de 8 matières :

Les enseignements du semestre international sont tous dispensés en langue anglaise. Les enseignements sont axés sur le photovoltaïque : compréhension des phénomènes, transport de l’énergie. Un cours sur l’internet des objets complète ce semestre.

Ce semestre vise à accueillir des étudiants français et étrangers ayant un bon niveau en anglais.Le programme comporte ensuite 11 semaines de stage en entreprise, qui peut être réalisé au CERN, dans l’un des laboratoires affiliés à l’Université Savoie Mont-Blanc, ou à Malte par exemple, où nombre d’étudiants GEII effectuent leur stage depuis plusieurs années en partenariat avec un organisme sur place.

Pourquoi un semestre international ?

Les nombreuses études sur l’impact d’Erasmus le prouvent : quel que soit le domaine professionnel, la bonne maîtrise de l’anglais est un atout incontestable. Suivre des cours de matières non linguistiques en anglais permet d’améliorer la compréhension et l’expression, de gagner en confiance et en aisance, et d’acquérir un riche vocabulaire de spécialité.

Ce semestre a également pour but de permettre à des étudiants étrangers de découvrir notre département et notre université, et ainsi de créer une atmosphère multiculturelle de travail et d’échanges extrêmement enrichissante. L’USMB est riche de plus de 200 accords Erasmus ou bilatéraux sur tous les continents afin de permettre à ses étudiants de poursuivre leurs études à l’étranger dans le cadre du DUETI, et le département GEII n’est pas en reste (stages à l’étranger, accords avec le Canada, les États-Unis, la Finlande, l’Australie…).

Les avantages sont multiples :

  • Permettre aux étudiants de travailler dans un contexte anglophone, et d’améliorer ainsi leur niveau linguistique ; ce renforcement augmente les chances des étudiants d’intégrer des universités étrangères, de grandes écoles, ou de trouver un stage à l’étranger.
  • Créer un contexte international permettant à tous de s’ouvrir à d’autres méthodes de travail et d’autres modes de pensée ;
  • Élargir les perspectives culturelles, scientifiques et technologiques des étudiants et enseignants.

Cette expérience constitue un plus indéniable et permet de valoriser un CV, un parcours international étant une plus-value très prisée par les recruteurs à l’heure de la mondialisation.

Pour tout renseignement, contacter sandrine.gruffaz@univ-smb.fr

Actualités //Toutes
5 décembre 2018
L’entrepreneuriat à...
Depuis une dizaine d’années,...
Lire la suite