Le DUT GEII Génie Électronique et Informatique Industrielle

Vous êtes ici

Accueil / Le DUT GEII

Partager

En quelques mots

L’objectif est de former en deux ans des techniciens supérieurs capables de s’intégrer rapidement dans le milieu industriel. Ils sont compétents dans les techniques modernes des automatismes, de l’électronique, des énergies renouvelables et de l’informatique industrielle :

  • Automates programmables et télésurveillance,
  • Instrumentation intelligente, bancs de mesures informatisées,
  • Microprocesseurs et composants programmables,
  • Programmation Orientée Objet,
  • Réseaux industriels,
  • Traitement du signal et analyse des sons,
  • Énergies renouvelables,
  • Transmissions numériques.

 

Ce DUT est fait pour vous si :

  • Le contenu de la formation vous plait
  • Vous êtes attiré par la technologie
  • Vous avez une bonne capacité de travail

 

 >>> En savoir + sur le contenu de la formation

GEII

Les plus-sign-silhouette (1) de la formation

  • Vos enseignants aux profils très variés : enseignants chercheurs, professeurs agrégés, intervenants extérieurs (ingénieurs, cadres, professions libérales)
  • Des conditions de travail privilégiées :
    • des petits groupes TD / TP (groupes de 24 ou 12 étudiants)
    • un encadrement personnalisé
    • des projets tuteurés (travaux de groupe en autonomie) – visionner le film d’un exemple de projet
    • un stage en entreprise en France ou à l’étranger
    • contrôle continu
    • esprit de promotion
    • qualité des équipements et des locaux
    • une pédagogie adaptée orientée vers la pratique

 

plus-sign-silhouette (1)

Témoignages

  • Mon diplôme GEII en poche, j’ai pu choisir entre plusieurs écoles d’ingénieur. La formation technologique du DUT GEII m’a permis de suivre facilement en sciences pour l’ingénieur et le parcours poursuite d’études longues de GEII a été bien utile pour mieux me préparer aux mathématiques enseignées en école d’ingénieurs.

    L’année prochaine je ferai ma deuxième année au Japon, tout cela grâce à mon DUT !

    Maxime
  • En première année de GEII, chaque projet était l’occasion de s’investir, seul ou à deux, en autonomie (ou presque). On pouvait alors découvrir l’utilité de chaque module, chaque outil vu et revu durant les heures de cours.

    Guillaume - élève ingénieur INP – Esisar (Grenoble)
  • On acquiert au début les bases, ensuite ça devient plus intéressant dans beaucoup de domaines : électricité, électronique, électrotechnique, informatique industrielle, automatisme. Suivant les intérêts de chacun, on n’a plus qu’à faire travailler son imagination pour s’amuser en réalisant des projets personnels (par exemple une station météo, un ampli stéréo, …).

    Alice